Des citoyens engagés au mieux-être de nos communautés

Les systèmes judiciaires et pénaux canadiens mettent l’accent sur la réintégration sociale des personnes contrevenantes. Cependant, il faut reconnaître qu’un décalage s’immisce entre cette philosophie et la réalité: en communauté, les personnes judiciarisées sont confrontées à un ensemble d’éléments contraignants.

Sachant que la peine ordonnée à un individu a été effectuée, pourquoi lui infliger une seconde sanction qui compromet sa réintégration sociale et communautaire ?

Il y a déjà plus de 15 ans, le Comité consultatif clientèle judiciarisée adulte (CCCJA) a initié, en collaboration avec l’Association des services de réhabilitation sociale du Québec (ASRSQ), un projet de formation et de sensibilisation intitulé : « Les impacts du casier judiciaire ».

Rendez-vous sur le site web du projet pour en savoir plus sur le sujet.

En savoir plus
Images 1
L’organisme

Voué à la réintégration sociale et communautaire des personnes contrevenantes depuis plus de 50 ans

L'Association des services de réhabilitation sociale du Québec (ASRSQ) est un organisme d'action communautaire œuvrant dans le domaine de la justice pénale et voué à la réintégration sociale et communautaire des personnes contrevenantes.

Elle regroupe 68 organismes communautaires à but non lucratif, dont 2 regroupements d'organismes communautaires œuvrant auprès de personnes ayant des démêlés avec la justice. L'ASRSQ travaille à la promotion de la prévention du crime par l'intervention communautaire (libération conditionnelle, travaux compensatoires, maisons de transition, justice réparatrice, employabilité, suivi dans la communauté, etc.). L'ASRSQ supporte et encourage également la participation des citoyens dans la prise en charge des problèmes reliés à la justice.

En savoir plus
Flowers

Balado - Les voix de la réhabilitation

« Les voix de la réhabilitation » est un balado produit par l'ASRSQ.

Le lancement officiel est prévu pour 2022. Restez à l'affût !

À la une